NL

En 1 Clic

  • Agenda
  • Newsletter
  • Accès partenaires
  • Données territoriales

Edito de la DREAL

Le constat du changement climatique est désormais largement partagé. La lutte contre les causes de ce phénomène est donc au cœur des préoccupations à tous les échelons.

Au niveau européen, les engagements du « paquet énergie climat », adopté en décembre 2008, qui visent l’horizon 2020, portent sur la réduction de 20 % des émissions de gaz à effet de serre par rapport à 1990, l’amélioration de 20% de l’efficacité énergétique et le développement des énergies renouvelables à hauteur de 23% de la consommation d’énergie finale. Au niveau national, depuis la loi POPE (Programme fixant les Orientations de la Politique Énergétique) du 13 juillet 2005, repris dans la loi du 03 août 2009 de programmation relative à la mise en œuvre du Grenelle de l’Environnement, l’enjeu est de diviser par 4 les émissions de GES entre 1990 et 2050 pour contenir l’augmentation de température à 2°C à cette échéance. En région, le Schéma Régional Climat Air Energie, approuvé en avril 2014, vise à l’horizon 2020, la réduction des consommations d’énergie de 30 %, la réduction des émissions de gaz à effet de serre de 32 % par rapport à 2005, l’augmentation de la part des énergies renouvelables à hauteur de 29 % dans la production d’énergie finale en 2020. Ces grandes orientations sont déclinées au niveau territorial par les plans climat énergie territoriaux, qui définissent les objectifs stratégiques des collectivités pour lutter efficacement contre le réchauffement climatique et s’y adapter. Ils proposent un programme d’actions afin notamment d’améliorer l’efficacité énergétique.

Dans ce cadre, l’observatoire énergie porté par mes services, l’ADEME et la Région, avec le concours actif des acteurs et opérateurs de la thématique, s’avère un outil particulièrement précieux, basé sur le partage des informations entre les différents partenaires. Ainsi, dans le respect des règles de confidentialité des données, la DREAL met à disposition de l’observatoire les informations issues des déclarations annuelles des émissions et des transferts de polluants et des déchets des industriels. Ces échanges contribuent à une meilleure connaissance des consommations d’énergie, des émissions de GES et des différentes filières de production d’énergie dans les territoires, dont peu de régions peuvent bénéficier.

À travers les différents documents de communication édités par l’OREGES, chiffres clés, bilans, fiches indicateurs, les acteurs régionaux et locaux en charge de l’application des actions disposent désormais d’un état des lieux énergétique exhaustif qui leur permet de suivre l’impact des politiques mises en œuvre. Maintenant que le SRCAE a été approuvé, les livrables de l’OREGES permettront de s’assurer du respect des objectifs et des orientations du schéma tout en apportant une vision la plus territorialisée possible. Avec la publication des profils énergie climat de territoires, l’OREGES met à disposition des collectivités un service gratuit et facilement accessible, contribuant en particulier, à la réalisation des diagnostics « émissions de GES » des PCET.

L’OREGES poursuit son développement, avec des travaux portant en particulier cette année sur une meilleure prise en compte de la « branche énergie » dans les bilans, et sur une plus grande cohérence avec les résultats nationaux ou des autres régions. Pour les partenaires qui œuvrent dans le cadre de ce dispositif, l’objectif reste de répondre toujours mieux aux attentes des utilisateurs. Je me félicite de cette collaboration qui permet aujourd’hui aux différents acteurs de disposer de l’information la plus large, leur permettant de mettre en œuvre aux différents échelons les dispositions nécessaires.

 

Françoise NOARS - Directrice de la DREAL Rhône-Alpes